Saint-Roch Ferrières Saint-Roch Ferrières Photo Saint-Roch Ferrières

Au fil des jours

La pizza des 24 h...



Immédiatement après la cérémonie de remise des prix, c'est vraiment le bouquet final, comme on le fait pour les feux d'artifice. De grands panneaux de séparation sur roulettes s'ouvrent comme des rideaux, dévoilant une très longue table de pizzas toutes fraîches, une espèce d'autoroute à pizzas mesurant 60 cms de largeur sur 15, 60 m de longueur. (notre photo...) Repas préparé par une trentaine de joyeux marmitons saint-rochîs sur base de pâtons fournis gracieusement par Monique Counasse de la pizzeria «?», place de Chablis à Ferrières, que nous remercions très fort ici!

Celui ou celle qui voudrait d'abord prendre un peu le temps de se régaler des yeux face à cet étonnant spectacle comestible en sera pour ses frais! A vrai dire, 2 minutes à peine après le lever de rideau, il ne reste rien, absolument rien. Il ne s'agit pas vraiment d'un repas, mais plutôt d'une curée!

93 600 cm2 avalés en 120 secondes, soit 780 cm2 de pizza à la seconde. Calculé autrement: une longueur de 15,60 mètres de pizzas est dévorée à raison de 13 cms à la seconde...




Toutes les bonnes ménagères le savent: le temps nécessaire à la préparation d'un bon repas en regard du temps passé à le manger, surtout s'il s'agit de jeunes bouches, a de quoi vous laisser les bras pendants...
Pour les 24h, en coulisse, dès le vendredi matin, durant 4 h de chaude activité fébrile, ce sont 3 équipes de 10 jeunes cuisinières et cuisiniers qui se succèdent sous la conduite de 3 cuisinières en chef, Mesdames Anne-Lise Leloup, Claudine Miliche et Manuela Di Cioccio. Pour peu, on ferait le rapprochement avec l'Ordre réputé des «33 Maîtres-Queux de Belgique»!
L'ambiance de travail est excellente et certains jeunes cuisiniers pensent même se découvrir là une vocation...

Quatre ou zéro?

C'est un réel plaisir que de voir ainsi manger de bon coeur des centaines de jeunes fatigués et affamés à la suite de gros efforts physiques consentis. Mais à vrai dire, ne devrions-nous pas, à l'occasion d'un prochain festin du genre, tenter de raisonner ces ventres affamés en leur ouvrant les yeux à l'idée du partage... un partage immédiat avec celui qui est juste derrière eux à la table!

Combien en a-t-on vus avec 3 ou 4 quartiers de pizza en mains, sans un regard ou alors avec un regard embarrassé pour les derniers qui se sont approchés de la table pour ne plus y trouver que des miettes! Mr Magnette lui-même n'a pas pu en goûter le moindre petit bout!

«Ventre affamé n'a point d'oreilles» dit le proverbe. Nouveau défi pour 2014: faire mentir le proverbe?

Par Philco

toutes les annonces

 Retour


Notice légale - Dernière modification des textes du site: 10/06/2019