Saint-Roch Ferrières Saint-Roch Ferrières Photo Saint-Roch Ferrières

Au fil des jours

Nos rhétos au pied de l'Etna



Oui, nos 77 rhétos étaient en Sicile durant la première semaine du congé pascal, accompagnés de 6 adultes. Un voyage idyllique qui se raconte en vidéo, en photos (cliquez sur l'onglet photos) et qui se poursuit au fil des jours à Saint-Roch sous forme de petits flashs, d'anecdotes qu'on prend plaisir à écouter...
Ainsi par exemple, moi qui n'étais pas du voyage, je peux vous dire les bienfaits d'une goutte de citron dans l'environnement sulfureux de l'île VULCANO!

Sur une des îles proches de l'Etna, nos rhétos avaient choisi de s'offrir un délicieux bain de boue. Si! Un vrai bain de boue, mais une boue particulièrement chargée en soufre puisqu'ils se baignaient au pied d'un volcan. Au terme de ces joyeux ébats, ils étaient nombreux à se plaindre


de forts picotements aux yeux, évidemment... Mais personne ne les avait prévenus des inconvénients liés à ce genre de bain, pas même leur prof de chimie! Certains se sont tirés d'affaire... en pleurant! Oui, en pleurant très fort de telle sorte que les larmes ont dilué le soufre sur la cornée des yeux; d'autres, peut-être pas assez pleurnichards, commençaient à redouter un grave problème oculaire lorsqu'une autochtone, sur le bateau au chemin de retour, leur conseilla tout simplement de régler le problème en posant sur chaque oeil une goutte de citron.
Un remède effrayant «aux yeux» de Melle Lecoq qu'il fallut presque ligoter pour lui administrer la précieuse goutte acidulée. Mais en effet, ce conseil était le bon avec un résultat quasi instantané: plus aucun picotement aux yeux! Par contre, pour ce qui est ce l'odeur, celle du soufre qui rappelle singulièrement celle de l'oeuf pourri, nos rhétos en sont restés imprégnés jusqu'à leur retour en Belgique!
Mais bon... quand on appartient à un groupe où tout le monde pue de la même puanteur, il y a comme une solidarité plus forte encore qui se crée dans l'infortune ainsi partagée. Et n'est-ce pas finalement le but profond de ce genre de voyage que de créer des liens, des souvenirs qui rapprochent!

C'est certain: nos rhétos 2012, dans 10 ans, 20 ans et plus encore, garderont de leur voyage au pied du volcan un souvenir, notamment olfactif, qui restera imprégné dans leur mémoire. Mais dans l'immédiat, c'est plutôt dans les vêtements que le souvenir s'est imprégné. Et de là à dire que, nos rhétos 2012, on ne peut plus les sentir, n'exagérons pas!
Non, franchement, ils ont eu le nez fin de choisir la Sicile pour voyage de fin d'humanités.

Par Philco

toutes les annonces

 Retour


Notice légale - Dernière modification des textes du site: 10/06/2019