Saint-Roch Ferrières Saint-Roch Ferrières Photo Saint-Roch Ferrières

Au fil des jours

La littérature antique revisitée par le «Théâtre-Poème»

Le carnaval au sortir de l'hiver, un temps bienvenu de détente, de comique, de grimaces, de gentilles canailleries... Le Théâtre-Poème, troupe bruxelloise, était de passage chez nous à la veille du congé de détente et ils nous ont bien fait rire.

Après Catilina présenté le matin aux élèves de 3e et 4e, c'est un montage original sur le thème du comique dans l'antiquité qu'ils ont donné en spectacle l'après-midi aux élèves de 1ère et de 2e.
Pouvons-nous imaginer à quel point les comédiens grecs et romains pouvaient faire rire les masses populaires du monde antique, avec leur talent à mimer et à grimacer?

(notre photo: un comédien s'est introduit dans le public, suscitant l'émotion que l'on devine!...)




Savons-nous que Molière est un héritier de cet art dramatique ancien et que c'est Plaute qui l'a directement inspiré lorsqu'il a écrit L'Avare?
Le Théâtre-Poème s'inspire volontiers de l'antiquité gréco-romaine, tellement riche de littérature et de culture. Les comédiens, face au jeune public saint-rochi, s'en sont donné à coeur joie.

Ce temps de détente était bienvenu, juste avant un congé où, comme de coutume, il sera de bon ton de grimacer et de rire dans des ambiances de liesse populaire.

Mais découvrez plutôt ici le commentaire d'un élève de 2e qui a préféré garder l'anonymat. Il livre ses impressions de simple spectateur en toute liberté et avec la franchise qui est propre à son âge (et rend son texte d'autant plus intéressant!):


Nous avons été invités les deux dernières heures du dernier jour d'école avant les vacances de carnaval, à voir trois comédiens jouant diverses pièces de Plaute : l'Aulularia (ou l'Avare, "remake" par Molière), Amphitryon, etc,...
Ces acteurs aux nombreuses mimiques et aux impros inattendues (mais hilarantes) ont réussi à passer d'une pièce à l'autre. Malgré les informations données par la comédienne et les feuilles données par les professeurs, certains des premières n'ont rien compris à la pièce ou plutôt aux pièces. Là, est la seule chose regrettable pour ces élèves.
Les comédiens ont répondu à nos questions et nous ont même parlé de leur métier qui est toujours rempli d'action (pas comme à l'école! Non, je rigole !!)....

(élève anonyme de 2e)

Par Philco

toutes les annonces

 Retour


Notice légale - Dernière modification des textes du site: 17/12/2018