Saint-Roch Ferrières Saint-Roch Ferrières Photo Saint-Roch Ferrières

Au fil des jours

A Saint-Roch ce 31 janvier, expo Auschwitz

ouverte au public de 14h à 16h , l’exposition évoque en 265 photos « L’univers concentrationnaire et la politique nazie d’extermination dans leur contexte historique 1914 – 1945 »

Durant cette 2e quinzaine du mois de janvier, nos rhétoriciens et leur professeur d’histoire, Laurence Corbesier, accueillent chez nous, dans plusieurs locaux du collège, l’exposition itinérante de la fondation Auschwitz




Trois étages de l’établissement ont été aménagés et reconvertis en salle d’exposition par les élèves de 6e, qui ont travaillé d’arrache-pied afin de mettre en lumière les différents documents prêtés par la fondation.

Jusqu’à la fin du mois, les élèves de rhétorique proposent des visites guidées aux élèves de 4e, 5e et 6e année.

Comme le précise l’article paru dans "Le Jour Huy-Waremme" ci-dessous, le 31 janvier, de 14 h à 16 h, l’exposition sera ouverte au grand public. Les élèves à l’initiative de ce projet ambitieux se feront un plaisir de vous guider au travers d’un passé, NOTRE passé : un devoir de mémoire!


Des élèves du Collège Saint-Roch montent une exposition de 265 photos sur l'univers concentrationnaire. À voir le 31 janvier.


Elle n'est pas encore totale ment installée, mais le travail est déjà en bonne voie. Nonante rhétoriciens du Collège Saint-Roch de Ferrières montent actuellement une exposition sur le thème de « L'univers concentrationnaire et la politique nazie d'extermination dans leur contexte historique 1914-1945 ». Un travail qui s'inscrit dans le cadre de leur cours d'histoire qui, cette année, se focalise sur le XXe siècle. « En fait, on accueille dans notre école l'exposition itinérante de la Fondation Auschwitz à Bruxelles, précise Laurence Corbesier, la professeur d'histoire à l'initiative du projet. Cette fondation met du matériel pédagogique à disposition. Les élèves sont allés le chercher à Bruxelles. Ils ont imaginé une installation sur les 3 étages de l'école. »

Pour l'instant, la salle des chevaliers (voisine de la piscine) est la plus garnie. C'est qu'il y a du gros boulot pour les élèves avec pas moins 265 photos à accrocher. Autant de documents d'archive qui rendent compte des atrocités quotidiennes dans les camps de Birkenau, Buchenwald, Mauthausen... « Dans cette dernière salle, on évoque surtout les conditions de vie dans les camps de concentration, souligne Benjamin, un des rhétoriciens ferrusiens. On termine ainsi par des photos chocs comme des dentiers de prisonniers, pour frapper l'esprit des élèves. » Car c'est bien le but de cette exposition : la montrer à (presque) tous les élèves de l'école pour leur rappeler les dérives que peuvent prendre certains régimes. « Il y a un vrai problème de mémoire collective quand on se rend compte qu'on est la dernière génération à avoir entendu parler de la guerre par nos grands-parents qui étaient enfants à l'époque, insiste Laurence Corbesier. L'idée était donc de proposer aux élèves de transmettre cette mémoire. » Ainsi, une vingtaine d'entre eux jouera aux guides pour les différentes classes du collège. Mais l'exposition sera également visible pour le public extérieur, le 31 janvier à partir de 14 h. À voir, donc, de nombreuses photos d'époque mais aussi une collection d'affiches de propagande appartenant à un des élèves du collège.
F.Renson.



Par J.R. et Le Jour H-W

toutes les annonces

 Retour


Notice légale - Dernière modification des textes du site: 23/02/2019